Devant le nombre de projets immobiliers et de permis de construire délivrés, les Orcéens ont besoin de connaître la situation actuelle et celle projetée du nombre de logements à Orsay.
L’ASEOR a donc demandé à la municipalité d’Orsay qu’un bilan des logements actuels et ceux prévus dans les derniers permis de construire soit réalisé et diffusé, avec leur répartition par catégorie et l’augmentation de la population envisagée.
Nous vous invitons à cliquer ici pour lire notre lettre ouverte à ce sujet.

La consultation organisée par la municipalité sur les différents projets proposés pour l’îlot de la poste prend fin ce jeudi 31 janvier. A cette occasion, l’ASEOR a transmis au maire d’Orsay une lettre ouverte sur ce projet d’aménagement.

En voici un extrait portant sur la question du stationnement :

« Pour le stationnement, dans les objectifs du projet, il y avait : « garantir une offre de stationnement adaptée ». Selon le PLU la zone du centre ville est classée UCVp et de plus elle n’entre pas dans la zone 1 (distance / gare de 500 mètres), en toute logique le nombre de stationnement prévu est de : 2 places par logement, 1 place/par logement social et 1 place visiteurs pour 5 logements. A titre indicatif, nous avons procédé à un calcul rapide pour chaque projet, considérant 30% de logements sociaux. Nous avons obtenu les résultats suivants :

Projet Nombre logements Répartition logements Nombre parking calculé Nombre parking prévu
A 150 105/45 285 286
B 86 60/26 163 115+11 aérien
C 133 93/40 253 249
D 111 78/33 211 199
E 121 85/36 230 261

Nous constatons que le nombre de parkings calculé peut être très différent du nombre prévu surtout pour le projet B où il manque déjà 50 places de parking si l’on considère que les 11 places aériennes sont à l’usage de la poste. Où sont-elles dans les autres projets ?
Avec la disparition du parking public de la poste actuel, les difficultés de stationnement seront aggravées. »

Cliquez ici pour lire cette lettre ouverte dans son intégralité.

Orsay le 28 janvier 2019

A : Monsieur le Maire – Mairie d’Orsay

Monsieur le Maire,

En juillet 2016, avec d’autres  Maires de la Communauté d’agglomération vous avez signé avec l’Etat un Contrat de Développement Territorial (CDT) « Paris-Saclay Territoire Sud ».

Vous vous apprêtez avec votre équipe Municipale à prendre des décisions concernant l’aménagement du quartier de Corbeville, quartier important pour les Orcéens.

Avez-vous les réponses aux questions suivantes ?

Nous avons noté dans le CDT des priorités et des objectifs :

1. Communauté Paris-Saclay « Territoire Sud »

Le périmètre du CDT concerne 7 communes de la Communauté Paris-Saclay : Bures-sur-Yvette, Gif-sur-Yvette, Les Ulis, Orsay, Palaiseau, Saclay et Saint-Aubin. Il présente les opérations à engager durant les 15 prochaines années, sur la Frange Sud du Plateau de Saclay.

2. Préalable indispensable

Les signataires du contrat savent que l’accessibilité et la desserte du site par les lignes de transport en commun constituent un préalable indispensable du projet Paris-Saclay. Il est question de la réalisation des lignes de bus en site propre, de la mise à niveau du RER B, de la construction de la ligne n°18 du Grand Paris Express. Il s’agit également d’un système complet de mobilités à même de répondre à la diversité des besoins de déplacement doux et des liaisons plateaux-vallée. La réalisation concomitante des infrastructures routières prévues dans le CDT assurera l’accessibilité du plateau et la fluidité de la circulation entre les vallées et les plateaux Sud, en direction de Paris.

Comment l’accessibilité du plateau a-t-elle été prévue en préalable indispensable du projet?  Quelle fluidité de la circulation entre les vallées et les plateaux Sud ?  Quelles réponses à la diversité des besoins de déplacement doux ? Quelles liaisons plateaux-vallée pour Corbeville ?

Accès zone Corbeville – Transports en commun connus à ce jour

Au début la réalisation de la ligne 18 du métro a  été repoussée de 2024 à 2027. Par la suite  sous l’action des élus sa date de mise en service a été dernièrement avancée. Mais celle-ci pourrait être à nouveau repoussée de quelques années. Au pire, la ligne 18 pourrait ne jamais voir le jour. De fait, elle ne résout pas les problèmes d’accès non seulement à Corbeville mais aussi sur le plateau

  • Depuis le RER B : Pas de liaison en bus depuis les gares de Lozère, le guichet, Orsay, Gif … et la ZAC de polytechnique ou Corbeville.
  • Vers  Vélizy : Pas de bus le week-end et les jours fériés. En semaine la dernière  liaison vers Vélizy est à 19h30 et le dernier retour  de Vélizy à 18h30. Ce transport est donc limité  aux déplacements professionnels
  • Vers Massy Palaiseau : 1 bus/heure le weekend, (dernier départ de Massy à 22h00). En semaine environ 40 liaisons/jour, (dernier départ de Massy à 21h45).

Aujourd’hui aucune liaison en transport en commun n’existe entre Orsay et la partie du plateau située à l’Est de la N118. Quelles sont les solutions de développement des transports en commun et des circulations douces à ce préalable indispensable du projet au niveau de la zone de Corbeville, en particulier le weekend et pour les sorties nocturnes sur Paris ?

Comment accéder depuis le quartier de Corbeville au conservatoire à rayonnement départemental Paris-Saclay, l’école de musique et de danse, autrement qu’en voiture ?

LIRE LE SUITE ICI

L’Assemblée Générale de l’ASEOR se déroulera le jeudi 17 Janvier à 20h30 à la Grande Bouvêche à Orsay.

Réunion de groupe de travail sur Corbeville aujourd’hui jeudi 29 novembre à 20h30, salle n°3 à la Maison des Associations à Orsay.

Nous vous y attendons nombreux !

Orsay : ZAC de Corbeville, un nouveau quartier de 8 000 habitants
soit 50% de la population actuelle de la ville!

L’avenir de la Zone d’Aménagement Concerté de Corbeville se décide en ce moment.
Corbeville est le territoire le plus au nord d’Orsay, à l’est de la N118.

Actuellement, il n’y a que des terres agricoles et les terrains industriels autrefois occupés par Thales. Mais il est question d’y construire de 3500 à 4000 logements, outre le nouveau centre hospitalier regroupant les hôpitaux d’Orsay, Longjumeau et Juvisy.

Les nouvelles constructions, d’après les plans actuels, se feraient sur les espaces naturels, quand la friche industrielle deviendrait un parc urbain.

Les nouveaux habitants occupant ces milliers de nouveaux logements représenteront un changement majeur pour Orsay et le plateau de Saclay, mais l’offre de transport est d’ores et déjà insuffisante (RER et N118 saturés) et les infrastructures ne seront pas adaptées pour un tel afflux. En effet, le Contrat de Développement Territorial (CDT) signé en 2013 entre les élus locaux et l’Etat, ne prévoyait que 1400 logements. Il n’est pas respecté.

Suite aux informations divergentes et incohérentes des différentes présentations publiques sur le projet d’aménagement de la ZAC :

  • Nous exigeons la remise en cause du projet d’aménagement présenté.
  • Nous demandons la participation à l’élaboration d’un projet respectant les critères du CDT (Contrat de Développement Territorial) des acteurs du territoire (habitants actuels et à venir, usagers actuels et à venir, les acteurs du monde agricole, les associations locales).

Qu’en est-il de :

  • La convention d’Aarhus sur l’accès à l’information, la participation du public au processus décisionnel et l’accès à la justice en matière d’environnement ?
  • L’article 7 de la charte de l’environnement de 2004 : « Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d’accéder aux informations relatives à l’environnement détenues par les autorités publiques et de participer à l’élaboration des décisions publiques ayant une incidence sur l’environnement. » ?

Jusqu’à présent, les « réunions de concertation » n’ont consisté qu’en une simple présentation du projet. Personne n’a consulté la population locale sur l’avenir de son territoire alors que l’enjeu est majeur et stratégique pour Orsay. Elle doit être consultée : exigeons un référendum sur ce projet !

Signez notre pétition en ligne pour faire entendre votre voix auprès de vos élus !
✒️ http://bit.ly/corbeville

L’ASEOR vous donne rendez-vous ce jeudi dès 19h00 à l’EPAPS pour la réunion publique portant sur la « Concertation préalable à la mise en compatibilité du PLU d’Orsay et de Saclay ».

Les questions de notre visuel méritent des réponses…

Nous avions appris en juillet l’abandon par le promoteur Linkcity du projet du Libernon. Considérant que la poursuite de son recours ne présentait plus aucun intérêt, l’ASEOR a alors déclaré au tribunal Administratif se désister de ce recours. Le 7 septembre dernier, le tribunal administratif de Versailles, après avoir pris acte de ce désistement, a également condamné Linkcity à indemniser l’ASEOR au titre des frais de justice engagés pour son recours contre ce projet.

L’ASEOR continue à lutter pour la préservation du cadre de vie d’Orsay.

L’ASEOR répondra présente au forum des associations de la ville d’Orsay.

Rendez-vous le dimanche 9 septembre entre 10h et 18h au gymnase Blondin (rue Guy Môquet) pour discuter du cadre de vie Orcéen !

L’Aseor est ravie de vous annoncer l’abandon du projet du Libernon/Linkcity pour lequel elle avait déposé un recours contentieux au nom des riverains.

Ce projet immobilier de Bouygues prévoyait la construction de 59 appartements et 3 maisons au 9 rue de Lozère à Orsay…

Ensemble, préservons un beau cadre de vie à Orsay !