« Monsieur Lionel Champetier, au nom du Président de la République, nous vous faisons Chevalier de l’ordre National du Mérite »

C’est par ces mots que s’est conclue, le 10 février dernier, la cérémonie au cours de laquelle le président de l’ASEOR s’est vu décerné cette distinction, en présence de notre député, du maire d’Orsay et de quelques proches.

Un court discours d’introduction a, tout d’abord, rappelé l’œuvre que M. Champetier a bâti au fil des années, le travail accompli et les batailles menées… et souvent gagnées.

Et d’analyser « c’est une constante, chaque nouvel élu se prétend bâtisseur : par la magie de son écharpe tricolore, il pense être devenu « docteur… en urbanisme » et les vautours de l’immobilier, qui le sollicitent, savent bien le conforter dans cette illusion ! »

L’ASEOR est apolitique et « a donc combattu de multiples projets : par exemple celui de ZAC de M. Laurent (maire d’Orsay jusqu’en 1995) en faisant annuler son POS. Et de la même façon quelques années plus tard l’Association a forcé Mme Aubry à abandonner son projet de centre culturel ! »

Mais les combats ne sont pas terminés et « sur les projets en cours, entre 200 et 300 logements devraient être construits sans créer, pour eux, une seule place de stationnement. Pour cela le PLU récemment adopté, malgré les réserves de l’Aseor, est une pure merveille : il permet tout ou presque ! Notre ville sera asphyxiée et on tournera en rond »

A ces éloges, M. Champetier a sobrement répondu qu’il considère que cette médaille est le fruit d’un travail collectif de plus de quinze ans de luttes difficiles mais souvent couronnées de succès et qu’il continuera « d’essayer avec l’équipe, comme Cyrano de Bergerac, à faire sonner les vérités comme des éperons« .

Cette médaille est un peu celle de chaque membre de l’ASEOR : elle doit nous encourager à poursuivre nos efforts pour préserver et faire évoluer harmonieusement notre cadre de vie.

Trackback

no comment untill now

Add your comment now