Il parait que les Orcéens sont gâtés… mais sont-ils administrés ?!

Il y a quelques mois les riverains de la rue du bois des rames (au Guichet) ont eu la surprise de voir se réaliser des travaux d’importance sur leur chaussée particulièrement dégradée :

- Réfection complète de la bande de roulement

- Suppression des trottoirs sur une rue très passante et empruntée par beaucoup d’enfants des écoles et des étudiants !!!

- Suppression des caniveaux et mise en place d’un caniveau central (comme au moyen âge !)

Le tout, bien sûr, sans concertation préalable et sans étude de circulation, pourtant réclamée.

Sur cette rue de 120m environ, comportant 4 poteaux électriques et 4 poteaux téléphoniques, les riverains avaient demandé un enfouissement des lignes. Il leur a été répondu que ce n’était pas envisagé et, comble de l’ironie, que ce n’était pas prévu dans le PLU… (sic)

Or, si vous allez à Gometz-le-Châtel, dans la côte, vous pouvez encore aujourd’hui voir des pancartes qui prouvent à l’évidence qu’on nous dit n’importe quoi !

Le département (dont le maire est vice-président) et la Caps (dont le maire est également vice-président) semblent bien subventionner dans les autres villes l’enfouissement des lignes.

Alors, question : qui gère la ville ?

Les élus ? Les services techniques ? La Caps ? ou simplement les entreprises de service public qui n’en font qu’à leur tête ?

Trackback

no comment untill now

Add your comment now