Lorsque le terrain des huit arpents, sur la rue Louis Scocard entre Mondétour et le centre ville d’Orsay, a été cédé pour construire un immeuble, un des sujets d’inquiétude était la préservation de son aspect boisé participant au cadre de vie de la commune. La mairie avait d’ailleurs tenu à rassurer en déclarant imposer dans son appel à projet « la conservation des arbres sains actuels présents sur le bord du terrain » (magazine municipal de juin 2011).

L’immeuble est actuellement en cours de construction. Le service phytosanitaire a repéré 51 arbres lors de son étude du terrain, or il s’avère que seuls ceux d’un diamètre estimé suffisant seront conservés. Cinq séquoias donnant sur la rue ont ainsi été classés arbres remarquables par un géomètre, mais l’un d’entre eux a d’ores et déjà été coupé car considéré comme malsain.

La proximité des arbres restants avec les fenêtres des nouveaux logements pose la question de l’éclairage de ceux-ci, et les services techniques et phytosanitaires doivent actuellement déterminer les arbres à couper supplémentaires. Une note d’information sera publiée afin d’informer les habitants des arbres prévus à la coupe, mais avant celle-ci, nous invitons les Orcéens à la vigilance pour que la majestueuse bordure arborée du terrain ne se réduise pas habilement à un aspect purement symbolique.

Trackback

only 1 comment untill now

  1. Francois M. @ 2014-10-06 22:33

    Les dès ne sont-ils pas déjà jetés? je viens de recevoir une publicité pour ce programme immobilier dans ma boite au lettres: l’image de synthèse montre clairement qu’il n’y a plus que 3 séquoias et que la plupart des autres arbres ont aussi été supprimés (voir: http://www.pitchpromotion.fr/sites/default/files/styles/vignette_reference/public/orsay_pers1.jpg?itok=C0_1WGk0 ). Hasard? Prémonition? ou vraie planification?

Add your comment now