Le maire d’Orsay vient de renoncer à son projet d’expropriation de Grand Frais pour la construction de 200 logements. Dans la lettre qu’il a rendue publique, il explique prendre ainsi en compte les avis exprimés pendant l’enquête publique, qui étaient très majoritairement hostiles à ce projet.
L’ASEOR, qui était défavorable à ce projet et qui était aux côtés des Orcéens dans leur opposition, se réjouit de cette décision.
Nous regrettons toutefois qu’il ait fallu attendre l’enquête publique obligatoire dans une procédure d’expropriation pour laisser la population s’exprimer sur ce sujet important. En effet, la municipalité aurait gagné du temps en lançant une consultation de la population dès le début de la procédure de préemption qu’elle avait lancée il y a près de deux ans, afin de savoir s’il fallait faire avancer ce projet ou non. Nous espérons que les enseignements seront tirés de cette affaire.

Le dossier de l’enquête publique sur l’expropriation de Grand Frais a finalement été mis en ligne, le voici.

L’enquête publique sur l’expropriation du magasin d’alimentation Grand Frais vient de commencer aujourd’hui. L’ASEOR attire l’attention de toute la population sur sa durée bien plus courte qu’habituellement. Vous n’avez que jusqu’au 17 octobre 2016 pour vous exprimer. Vous pouvez le faire à la mairie d’Orsay, aux horaires d’ouverture :

Le lundi, mardi, mercredi et vendredi : de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30, le jeudi de 13h30 à 18h et le samedi de 9h à 12h.

Le commissaire enquêteur recevra le public le samedi 1er octobre de 9h à 12h, le mardi 11 octobre de 14h à 17h et le lundi 17 octobre de 9h à 12h.

Vous pouvez également lui faire parvenir vos remarques par courrier (voir la fin de ce message). Il n’est pas prévu la possibilité de donner un avis par internet et il n’y a pas de double du dossier d’enquête publique en mairie annexe de Mondétour.

Ce sera la seule opportunité de s’exprimer sur la construction d’un immeuble de 200 logements en lieu et place de Grand Frais. Pour la municipalité, la décision est déjà prise. Cette enquête publique est une étape légalement obligatoire, réalisée à minima et de façon précipitée, dans la procédure d’expropriation de ce qui n’est pas « une friche commerciale », mais bel et bien un magasin d’alimentation sur le point d’ouvrir. Seule la Préfète de l’Essonne peut, au regard du résultat de l’enquête publique, décider de ne pas laisser se poursuivre cette procédure d’expropriation.

Mondétour, comme le reste d’Orsay, voit se multiplier les projets d’immeubles dans les quartiers pavillonnaires. Par exemple, un immeuble est actuellement en construction dans l’étroite rue de Bellevue et la chapelle de Mondétour devrait être bientôt démolie pour laisser place à un immeuble de logements sociaux.

Celui qui prendrait la place de Grand Frais se distingue particulièrement : par son ampleur, par le fait qu’il est initié par l’équipe municipale, par la nécessité d’exproprier un propriétaire privé et par le fait qu’il est situé en dehors des « pôles de centralité » où devraient se limiter les projets d’immeubles selon le PLU actuel.

Nous pouvons nous interroger sur certains arguments de la mairie : la notion d’ « entrée de ville » n’existait pas jusqu’à présent, et n’avait jamais été décrite comme « stratégique ». Cela veut-il dire que les terrains situés à chaque entrée de ville sont tous susceptibles à terme de procédures d’expropriation pour y construire des immeubles ?

Par ailleurs, sur la question des flux de trafics supplémentaires évoquée par le maire d’Orsay, l’ouverture de Grand Frais ne crée pas de nouvelles places de stationnement  par rapport au magasin Fly qui occupait auparavant les lieux. En revanche, un immeuble de cette taille nécessiterait entre 300 et 400 places, soit au moins 5 fois plus, et ce, sans compter le trafic généré par les autres logements créés sur l’espace gagné dans les ateliers municipaux et les équipements sportifs (non inclus dans le périmètre de cette enquête).

Par contre, le manque de commerces de bouche sur Mondétour force de nombreux habitants à prendre leur voiture pour aller dans les villes voisines pour s’approvisionner. Ils sont nombreux à espérer l’ouverture rapide de ce magasin accessible à pied pour éviter cette circulation dense.

Voilà pourquoi il est important de participer à cette enquête publique organisée par la préfecture, faute de consultation organisée par la mairie sur le bien fondé son choix. L’expérience nous a appris que la concertation promise pour la suite ne portera que sur des détails ne changeant jamais les décisions prises au départ.

Attention

Depuis plus de 40 ans l’ASEOR participe à toutes les enquêtes publiques à Orsay. L’expérience a montré que pour la majorité des commissaires enquêteurs une pétition correspond à un avis unique. Ils ne tiennent absolument pas compte du nombre de signataires. Il faut donc donner un avis individuel.

Pour ceux qui ne peuvent pas aller en mairie l’arrêté d’enquête autorise à faire ses observations par courrier adressé au commissaire enquêteur :

Monsieur Joseph ABIAD

Commissaire enquêteur

Mairie d’Orsay

2 place du Général Leclerc

91400 Orsay

Objet : Enquête préalable à la déclaration d utilité publique et à la cessibilité des terrains nécessaires à l’opération et aménagement mixte sur le secteur dit de la Cyprenne

Ne pas oublier de mettre votre nom et de signer.

Vous pouvez aussi donner votre avis à un ami qui l’agrafera dans le cahier d’enquête en mairie.

Depuis plusieurs mois les travaux de la place du Guichet devant l’immeuble  » Elégance » sont terminés.
Les places de stationnement au parking des Planches sont toujours encombrées par les équipements de chantier.

Qui à la Municipalité contrôle la fin des travaux et le nettoyage des espaces publics ?
Qu’en pensez-vous ?

Un arrêté N° 2015/SP2/BAIE/011 en date du 20 mars annonce un :

Avis d’enquête publique relatif à la déclaration d’utilité publique de l’opération de l’aménagement du secteur de Corbeville, sur le territoire des communes d’Orsay et de Saclay.

Cette enquête se déroulera du 13 avril 2015 au 5 mai 2015 inclus

Les feuillets d’enquête seront mis à la disposition du public dans les Mairies d’Orsay et de Saclay.

Nous sommes d’autant plus surpris que le Maire d’Orsay interrogé à plusieurs reprises nous a toujours affirmé qu’il n’y avait pas pour l’instant de projet à Corbeville.

L’avis d’enquête prouve que ce n’est pas le cas.

Qui pouvons-nous croire ?

C’est à vous d’en juger

jean-jacques.graf@wanadoo.fr
jfauchier@wanadoo.fr
jgladel@hotmail.fr
jm.kerherno@stpee.fr
jmsifre@orange.fr
jose.heran@orange.fr
marg.laloi-diard@orange.fr
marieconstance.gidel@free.fr
martin@ihes.fr
martine.vareilles@wanadoo.fr
mflaquet@hotmail.com
michelcaillot@yahoo.fr
michele.sifre@wanadoo.fr
ninondelenclos@neuf.fr
oliveuhr@hotmail.com
pharmacie.roulot@wanadoo.fr
pires.laure@gmail.com
pm.joly@laposte.net
ptremsal@groupeks.com
roger.ohlmann91@wanadoo.fr
stephane.martin0451@orange.fr
stserrano@wanadoo.fr
tistchenko.serge@free.fr
ywid@hotmail.fr
francoise.lacoste@club-internet.fr
suzanne.champetier@sfr.fr
jo.guy.breuil@orange.fr
justin.lavergne@sfr.fr
jeannine.gladel@dbmail.com
aline.voquang@free.fr
pierre.girbal@free.fr
mj@club-internet.fr
malikaorsay@orange.fr
rosemoulin@orange.fr
claudine.deloz@voila.fr
vincent@lauriat.fr
danielle.delouis@orange.fr
arheidsieck@free.fr
jpguerin@wanadoo.fr
remi.pellier@free.fr
stephanejegu91@gmail.com
francoise.mccormick@orange.fr
michele.leroy@u-psud.fr
arsenio@wanadoo.fr
bruno.goupil@orange.fr
raymond.paul@wanadoo.fr
walidoo@hotmail.fr
mt.daumas@wanadoo.fr
zieselmonique@orange.fr
pierrerichard19@hotmail.fr
lathoud.denis@freesbee.fr
schampetier@orange.fr
jac.chevalier@dbmail.com
laurence.auriol91@gmail.com
alain-yves.roche@orange.fr
mariefrancoisenattes@hotmail.fr
andrenattes@hotmail.com
yann.malet@sfr.fr
dp.farret@orange.fr
christnicolas@wanadoo.fr
stephane@charousset.com
nelly.rioux@gmail.com
valdod@abolox.fr
francois.ader@gmail.com
dyonisospliskin@hotmail.fr
cbisseriez@yahoo.fr
pabruno@laposte.net
caroline.caillot@free.fr
alaincarron91@orange.fr
chandon.eric@gmail.com
mclolus@laposte.net
fr.covas@free.fr
paul.ilkiewicz@free.fr
louis.leroy98@gmail.com
francine.knibbe@wanadoo.fr
emaillard2@gmail.com
lulu.91400@hotmail.fr
francois@malleus.eu
francine.mathern@gmail.com
paulettemaupetit@orange.fr
jean.monguillot@aliceadsl.fr
rachid.redouane@orange.fr
rodolphe.suspene@wanadoo.fr
fr.covas@free.fr
beasauvageot@wanadoo.fr
annick.guenard@orange.fr
donald.goldman@orange.fr
jc.brunet@wanadoo.fr
pierre.bertiaux@mairie-orsay.fr
elisabeth.caux@mairie-orsay.fr
astrid.auzou-connes@mairie-orsay.fr
augustin.bousbain@mairie-orsay.fr
pierre.chazan@mairie-orsay.fr
herve.dole@mairie-orsay.fr
isabelle.ladousse@mairie-orsay.fr
gabriel.laumosne@mairie-orsay.fr
david.ros@mairie-orsay.fr
claude.thomas-collombier@mairie-orsay.fr
albert.da-silva@mairie-orsay.fr
michele.kielbasa@wanadoo.fr
david.saussol@laposte.net
rosedomm@free.fr
bruno.montaufier@sfr.fr

Dans le cadre des prochaines élections municipales, les Orcéens ont reçu un magnifique document en A2 et en couleur faisant le bilan des actions de l’équipe sortante durant son mandat.

Nous avions été étonnés de ne rien trouver concernant l’urbanisme.

Cet oubli  vient d’être réparé dans un nouveau tract mais reste incomplet.

Le bilan est très positif selon M. Ros, nous ne pouvons pas le passer sous silence…

L’ASEOR, malgré son désir de rester en dehors du combat politique, se doit d’informer les Orcéens sur les principaux projets sur Orsay et ses environs en cours ou programmés.

Par avance, nous vous demandons de nous excuser pour les oublis dans cette énumération.

→ Remplacement du POS existant par un PLU

Malgré les affirmations de l’équipe en place, dans son dernier tract de campagne :

  • La suppression – pourtant non obligatoire – du COS (Coefficient d’Occupation des Sols)  qui limitait les surfaces construites par rapport à la surface du terrain, permet ainsi une densification illimitée.
  • Les règles de hauteur et d’emprises au sol existaient déjà dans le POS. Elles étaient même plus contraignantes.
  • Les permis de construire comportent toujours des plans d’aménagements intérieurs ; seule la visite de conformité a été supprimée.

→ Les projets réalisés, en cours de réalisation ou programmés :

  • Les tennis couverts de Mondétour,
  • Deux immeubles de 8 ET 9 logements respectivement à Mondétour
  • Le Résidence des 8 arpents (69 logements) à coté du viaduc,
  • Rue Maginot (Centre), l’interdiction de démolir actuelle n’étant que très provisoire, la construction de 4 logements devrait prochainement reprendre,
  • La construction d’un immeuble de 4 appartements considérée comme l’extension d’un petit pavillon rue Serpent à côté du gymnase Blondin
  • Au Guichet, le Projet Elégance (91 logements familiaux + 131 logements pour étudiants),
    NB : Le PLU autorisant des balcons au dessus de la voie publique, les habitants du Guichet auront la possibilité de douches gratuites en passant dessous. Les trous d’évacuation sont d’ailleurs très visibles de la rue. Merci les services techniques !
  • Les 117 logements pour étudiants à Sainte Suzanne, avec un parking pour 5 chambres
  • L’extension de la Maison Tati,
  • Le gymnase du Guichet,
  • Le Centre ville dont les maisons sont en cours d’acquisition par l’EPFIF ; l’opération devant démarrer sans doute après les élections. Il est prévu plus de 200 logements dont 50% sociaux. Un des dangers de ce projet est la période des travaux qui va perturber l’activité commerciale du Centre ville au risque de la faire disparaître définitivement.

Quel est donc l’intérêt d’une telle opération?

  • Le Conservatoire de Musique à l’Entrée de l’Université, dans le cadre du projet « CDT Sud » du plateau de Saclay,
  • Etc.

→ Autres possibilités de projets :

  • La Maison de Pierre De Gennes et le terrain voisin, pour lesquels un premier permis de construire aurait déjà été déposé,
  • Corbeville (bordure du plateau de Saclay), à l’ancien emplacement de Thalès,
  • Le terrain Vigouroux (à coté de l’hôpital) où un avis de démolition est affiché depuis longtemps,
  • Etc.

Sans oublier les 54 projets du CDT (Contrat de Développement du Territoire) du Sud du Plateau de Saclay, pour lesquels le Maire d’Orsay a donné son accord à l’Etat le 2 septembre 2013, et dont un grand nombre ont une incidence directe  sur la commune.

En effet, dans le périmètre de l’Opération d’Intérêt National (OIN) du plateau de Saclay, le CDT prévoit la construction annuelle de 5.300 à 6.700 logements familiaux et 700 à 1.300 logements pour étudiants sur les 49 communes.

Des projets sont déjà finalisés :

Le quartier de Polytechnique : environ 10.000 habitants avec pour la ZAC 2.500 logements familiaux et 2.600 logements étudiants et pour le quartier Camille Claudel 1.500 logements familiaux et 500 logements étudiants. Les liaisons de ce quartier avec la vallée – en particulier avec les gares du RER B – se feront en grande partie par le quartier de la Troche.

Le quartier du Moulon : 2.000 logements familiaux sur la partie Giffoise et 2.600 logements étudiants. Pour Orsay, la situation est pire : 900 logements étudiants et des équipements universitaires non assujettis aux taxes mais qui dont les infrastructures seront à la charge des Orcéens.

Corbeville : pas de projet bien défini… On parle de 1.500 logements familiaux et 500 à 1.000 logements d’étudiants, d’un nouvel hôpital et aussi d’un lycée international.

Le Campus vallée (Fac) pour lequel nous avons peu d’informations, si ce n’est la libération d’un certain nombre de bâtiments du côté d’Orsay. Que deviendront-ils ?

-  Etc.

En somme une grande activité et beaucoup de projets déjà engagés.

Que va devenir Orsay ?

Qu’en pensez-vous ?

Lors de notre dernière Assemblée Générale, un bilan comparant les promesses faites par le maire actuel, alors candidat, et les réalisations effectives a été distribué aux membres présent. Vous pouvez le télécharger en cliquant sur ce lien.

Suite au permis de construire trompeur de la rue Serpente, l’ASEOR a écrit au Maire d’Orsay demandant les mesures prises à l’encontre du titulaire de ce permis. Retrouvez cette lettre en cliquant sur ce lien.

Voici le courrier envoyé au Maire d’Orsay et au président de la CAPS au sujet des infiltrations de la rue du bois des rames. N’hésitez pas à nous prévenir si vous faites face à un problème local pour que nous puissions aider à le faire remonter.

Voici la lettre que nous avons envoyé au Maire d’Orsay au sujet des mauvaises odeurs dans le quartier d’Orsay comprenant la rue Villebois-Mareuil, l’avenue des Bois, l’impasse de la Pacaterie, la rue du bois des rames et la rue de Verdun.